Canada, Montréal

Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement

.

Description et mandat de la chaire

La Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’inscrit dans le prolongement de la politique adoptée en 1989 par le Conseil général de l’UNESCO, visant la promotion des cultures démocratiques et le développement des infrastructures médiatiques, la libre expression, le pluralisme dans le traitement de l’information et le respect des droits de la personne.

Le développement de nouveaux modèles communicationnels s’impose de plus en plus comme condition essentielle à de nouveaux équilibres internationaux et à de nouvelles libertés.  Dans ce contexte, la Chaire UNESCO vise le décloisonnement et la multidisciplinarité dans les domaines de recherche, d’expertise et d’intervention suivants :

  • Accès et usages des technologies de l’information et de la communication
  • Technologies numériques, médias, sociétés et vivre ensemble
  • Communication et vie privée
  • Communication et mobilité
  • Communication, mondialisation et développement international
  • Industries culturelles, découvrabilité et circulation des produits culturels et médiatiques en ligne
  • Gouvernance d’Internet et de l’Intelligence artificielle

Vidéo de présentation de la Chaire

La Chaire UNESCO fait partie du Réseau des Chaires UNESCO en communication, Orbicom, dont le Secrétariat général international est établi à l’UQAM depuis sa fondation en 1994.  Ce réseau compte 38 chaires UNESCO en communication à travers le monde et regroupe 250 membres associés provenant de milieux universitaires, professionnels et industriels de tous les continents.

Mandats de la Chaire

  • Assurer le rapprochement entre les milieux universitaires et socioéconomiques des domaines de la communication, des technologies et du développement
  • Favoriser les échanges, les recherches conjointes, les stages et les interventions directes entre les professeurs et les professionnels
  • Développer de nouveaux programmes de formation prenant appui sur la communication, les technologies de l’information et de la communication et les médias
  • Contribuer aux initiatives du réseau des chaires d’Orbicom

Historique de la Chaire

La Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) est créée depuis 1994. Ses premiers titulaires furent Thérèse Paquet Sévigny (1994-1998) et Jean-Paul Lafrance (1998-2006). En 2006, Magda Fusaro est nommée Titulaire de la Chaire UNESCO en communication. En 2014, le mandat de Magda Fusaro a été prolongé et Charles Perraton devint co-titulaire avec elle durant la période 2014-2017. En 2018, le directeur du Département de communication sociale et publique de l’UQAM, le professeur Christian Agbobli, devenait le nouveau titulaire de la chaire. En 2020, le professeur Agbobli ayant été nommé vice-recteur à la Recherche et création de l’UQAM, un nouveau co-titulaire de la Chaire a été nommé : il s’agit de Destiny Tchéhouali, professeur de communication internationale au Département de communication sociale et publique de l’UQAM et par ailleurs directeur de l’Observatoire des réseaux et interconnexions de la société numérique (ORISON).

Partenaires de la Chaire

La Chaire développe plusieurs projets et activités de recherche partenariale avec différents groupes de recherches et Chaires; divers organismes publics/parapublics et privés/associatifs ainsi que des organisations internationales/régionales :

  • ORBICOM, le Réseau international des chaires UNESCO en communication
  • Chaire UNESCO en démocratie, citoyenneté mondiale et éducation transformatoire de l’Université du Québec en Outaouais
  • Chaire UNESCO en communication internationale de l’Université Grenoble Alpes 
  • Chaire UNESCO Pratiques émergentes des technologies et communication pour le développement de l’Université Bordeaux-Montaigne
  • Groupe d’études et de recherches axées sur la communication internationale et interculturelle (GERACII)
  • Laboratoire de recherche en relations interculturelles de l’Université de Montréal
  • TV5Monde et TV5 Québec Canada
  • Organisation internationale de la francophonie (OIF)
  • Ministère des relations internationales et de la Francophonie (MRIF) du Québec
  • Ministère de la Culture et des Communications du Québec
  • Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
  • UNESCO / Division pour les politiques et les systèmes d’apprentissage tout au long de la vie du secteur de l’enseignement supérieur
  • UNESCO / Secrétariat de la Convention de 2005 sur la diversité des expressions culturelles
  • Agence francophone pour l’Intelligence artificielle (AFRIA)
  • Internet Society Québec (ISOC Québec)
  • Autorité canadienne d’enregistrement Internet (ACEI)

Plus d’informations…

(Ver. PBe 09-2021)

Back To Top